Kilimandjaro - Août 1997

Pourquoi faire l'ascension du Kilimandjaro ? C'est généralement la question que l'on se pose quand, à deux heures du matin, on est à mi-pente, cherchant son souffle, avec une envie de vomir tenace et la migraine ! La vue que l'on a du sommet n'est pas forcément une bonne motivation : avec un peu de malchance ce sera une mer de nuages, mais même sans cela, avec la brume, ce ne sera certainement pas "Out of Africa".

Pourquoi alors ? Eh bien je dois vous avouer que, même si je ne suis ni un sportif ni un amoureux de la haute montagne, lorsque je suis arrivé à Gilman's Point (voir récit) et que j'ai su que j'allais arriver jusqu'au sommet, j'ai été submergé par une émotion intense qui m'a fait venir les larmes aux yeux : je l'avais fait ! Même si je n'ai pas ensuite été tenté de poursuivre dans cette voie, j'ai compris en cet instant ce que ressentent les alpinistes, ces conquérants de l'inutile : la pure joie d'avoir triomphé, sinon de la montagne, en tout cas de soi même.

Si vous n'êtes pas obsédés par l'ascension du Kilimandjaro, un bonus intéressant est la visite des parcs animaliers. Les parcourir en véhicule est un peu frustrant pour un amoureux de la marche, mais cela vaut mieux que de voir un lion d'un peu trop près !

Je n'ai pas réussi à vous dissuader ? Voici le déroulement au jour le jour de l'expédition ainsi que quelques conseils qui vous seront utiles si vous voulez, vous aussi, réaliser l'ascension :

Jour 1

Départ de Marangu gate (1830m) pour le premier refuge, Mandara hut (2697m). Une journée très facile dans la forêt tropicale. Vous vous apercevrez rapidement que de nombreuses personnes ont eu la même idée que vous et que, entre les randonneurs et leurs porteurs, la voie Marangu est très, très fréquentée : amateurs de nature sauvage s'abstenir. A moins que l'agence qui organise votre voyage ne l'ait prévu, n'oubliez pas de prendre des vivres de course pour la journée et même quelques petites choses à grignoter pour le soir, les rations de nourriture fournies sont souvent insuffisantes.

Jour 2

Départ de Mandara hut pour Horombo hut (3720m). Encore une journée facile qui se déroule dans une végétation qui se raréfie. Ne pas oublier de prendre de l'eau : si le soleil brille, il fait chaud et la poussière est au rendez-vous !

Jour 3

Départ de Horombo hut pour Kibo hut (4694m). Toujours une journée facile, effectuée dans un paysage minéral. Cette fois n'oubliez pas les vêtements chauds : à cause de l'altitude le fond de l'air est frais. Il n'y a pas de point d'eau à Kibo hut, l'eau est donc amenée de Horombo hut par les porteurs, mais les jerricans dans lesquels on la transporte lui donnent un goût vraiment infâme. Prenez en vous-même une bouteille supplémentaire depuis Horombo hut pour l'ascension, si vous pouvez.

Nuit du jour 3 au jour 4

Cette fois, fini la facilité ! Vous vous lèverez un peu avant minuit (vous ne pourrez de toutes façons pas dormir à cause de l'altitude), vous prendrez un peu de thé et un biscuit (si vous mangez vraiment, il y a de fortes chances que vous le vomissiez plus tard) et en avant. La montée jusqu'à Gillman's point dure environ 5 heures et est un véritable calvaire. N'oubliez pas votre lampe frontale (avec des piles suffisantes pour la montée). Elle vous permettra d'économiser beaucoup d'énergie en vous montrant où vous mettez les pieds. C'est durant la montée que vous commencerez à ressentir les symptômes légers du mal de l'altitude : nausées, maux de tête, difficultés de concentration. Si vous ressentez les symptômes lourds, vos guides se chargeront de vous redescendre vite fait ! Ne faites pas de pauses de plus de 2 minutes, vous ne repartiriez peut-être pas. Bon, vous êtes arrivés à Gillman's point, il fait toujours nuit, le vent souffle très fort, il fait -20°C et vous n'êtes toujours pas au sommet du Kilimandjaro mais ne vous découragez pas : ce n'est plus loin. Vous allez maintenant progresser sur la lèvre du volcan, avec une pente modérée, pendant une heure et demi environ jusqu'à Uhuru peak (5895m). C'est durant ce trajet que le soleil se lèvera. Voilà, vous pouvez crier, vous pouvez pleurer de joie, vous pouvez vous embrasser, vous y êtes ! Pour pouvoir boire dans la dernière partie du trajet, vous aurez pris soin de porter votre gourde entre vos vêtements et vous, sinon l'eau gèle. Faites de même pour les piles de votre appareil photo ou elles déclareront forfait. Vu la réduction des capacités intellectuelles à cette altitude, je vous recommande également de mettre l'appareil en mode "tout automatique" et de penser à enlever le bouchon d'objectif !

Jour 4

Vous croyez que c'est fini ? Pas du tout ! Vous devrez encore faire à la descente ce que vous avez fait en deux jours et une nuit à la montée, car ce soir vous dormez à Horombo hut après une journée de 11 à 12 heures de marche. Inutile de préciser que vous dormez bien.

Jour 5

Vous retournez de Horombo hut à Marangu gate où vous recevez un superbe diplôme (vert si vous êtes allé jusqu'à Gilman's point, doré si vous avez atteint Uhuru peak). La principale satisfaction de cette journée est de croiser ceux qui montent. Ils sont tout frais et ne savent pas encore ce qui les attend ! Hormis le traditionnel pourboire pour les porteurs et les guides, n'oubliez pas de prendre des vêtements usagés en bon état, ils sont très appréciés.

Après cette ascension, il serait dommage de ne pas profiter de votre présence en Tanzanie pour visiter les parcs animaliers du nord. Manyara, N'goro n'goro, le Serengeti, Tarangire sont autant de noms mythiques pour les amateurs de vie sauvage.

Les galeries photo

Vous pouvez voir la galerie photo du trek sur Marches Lointaines.

Vous devez avoir Adobe Flash Player pour visualiser cette galerie. Le bouton en bas à droite de la barre de navigation de la galerie vous permettra de voir les images en plein écran.

La carte

Voici la carte du trek et sa situation dans le pays.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

carte trek

Collection Microsoft® Encarta® 2002. © 1993-2001 Microsoft Corporation. Tous droits réservés.

Dernière mise à jour le jeudi 1er Juin 2017. Copyleft Franck Zecchin 2017.
Le mont Kibo est en vue
La photo de la victoire
Vue sur le cratère de N'goro N'goro au petit matin